(CR Belouizdad)KabanguRajaSports

Le Raja fait peau neuve avec 9 nouveaux joueurs !

Mercato/Botola Pro D1

Oussama Zidouhia

Le Raja de Casablanca, très actif durant ce mercato hivernal, a réussi à recruter pas moins de 9 nouveaux joueurs pour renforcer le club lors de la deuxième tranche du championnat marocain de football.

En effet, occupant la deuxième place au classement de la Botola avec 29 Pts, le Raja, avec à sa tête Marc Wilmots, a officialisé la signature de deux gardiens de buts, à savoir l’algérien Gaya Merbah (CR Belouizdad) et Marouane Fakhr (MCO), l’attaquant El Bahja, l’ailier Younes Mokhtar, le latéral droit Abdessamad El Badoui, ainsi que les Congolais Kadima Kabangu (avant centre) et Béni Badibanga (latéral gauche).

Annoncé tout proche du Wydad, c’est finalement le Raja qui a remporté la course à la signature du tandem du Chabab Mohammedia, le défenseur central Abdelmounaim Boutouil et le milieu relayeur Mohamed El Mourabit.

Biographie des nouveaux joueurs du RCA :

Kadima Kabangu : International congolais qui a porté les couleurs du Lupopo dans son pays, avant de s’installer en 2016 à Budapest où il évoluera sous les couleurs du Honvéd FC en Hongrie.

Avec le Budapest Honvéd, il joue 12 matchs en première division, inscrivant deux buts. Bien qu’il joue peu, il remporte le titre de champion de Hongrie en 2017. Ce sacre lui permet de disputer les tours préliminaires de la Ligue des champions lors de l’été 2017.

Il évolue ensuite en Arménie lors de l’année 2018.

En 2019, il effectue son retour au pays, en signant avec le DC Motema Pembe. La saison qui suit, il se fait connaître en RD Congo grâce à son excellent jeu de tête. Le 21 janvier 2022, il atterrit au Maroc pour parapher un contrat de trois saisons et demi avec le Raja Club Athletic.

Béni Badibanga : Né le 19 février 1996 en Belgique, Badibanga est également international congolais. Le latéral gauche a évolué la saison dernière avec l’équipe B du Royal Excel Mouscron en Belgique. Il tentera de se relancer avec  RCA sous les ordres du Belge Marc Wilmots.

Gaya Merbah : Né le 22 juillet 1994 à Tadmaït (Algérie), Merbah est un footballeur international algérien évoluant au poste de gardien de but.

Détecté très jeune par le RC Kouba, il rejoint les rangs de cette équipe en 2015. L’année suivante, il intègre le RC Arbaâ, pensionnaire de la Ligue 1 algérienne, et découvre enfin le haut niveau. Il dispute 14 matchs en Division 1 avec cette équipe.

Auteur de bonnes prestations, il rejoint l’année suivante, le NA Hussein Dey, et malgré des débuts difficiles, il finit par gagner la place de gardien numéro un la saison suivante.

Le 21 janvier, Gaya Merbah signe un bail de 3 ans et demi avec le Raja après avoir résilié son contrat avec le CR Belouizdad. Il est ainsi le premier à rejoindre la Botola depuis plus de vingt ans après que la FRMF ait levé l’interdiction de recrutement des gardiens de but non marocains. Merbah est également le deuxième gardien de but algérien à porter les couleurs du Raja après Nacerdine Drid durant la saison 1988-1989.

Marouane Fakhr : Né le 11 février 1989 à Casablanca, Fakhr a fait ses débuts en Botola Pro lors de la saison 2015/2016 avec l’Ittihad de Tanger. Une saison plus tard, il rejoint le CA Khénifra.

Le 13 novembre 2020, il signe un contrat de trois ans au Mouloudia d’Oujda club avec lequel il dispute 25 rencontres.

Younes Mokhtar : Né le 29 août 1991 à Utrecht aux Pays-Bas, Mokhtar a porté les couleurs du plusieurs clubs, à savoir  Al Nasr en Arabie saoudite, PSC, PEC Zwolle et FC Twenty aux Pays Bas, Ankaragucu en Turquie, Stabaek en Norvège et Columbus Crew aux États-Unis.

Mokhtar commence son apprentissage dans le club amateur de l’USV Elinkwijk aux côtés de Zakaria Labyad avant d’être formé dans le grand club du PSV Eindhoven. Avec deux entraînements par jour en club avec le PSV, le joueur décide d’arrêter l’école et de consacrer son temps au football.

En 2011, il rejoint en prêt le club de la même ville, le FC Eindhoven, qui évolue en Eerste Divisie (deuxième division).

Le 24 août 2015, le joueur signe un contrat de trois ans au sein du club Al-Nasr Riyad. Rarement titularisé, le joueur entre en jeu seulement neuf fois entre les mois de septembre 2015 et janvier 2016. Il réclame vite son départ pour des problèmes de paiements et de temps de jeu.

Le 3 avril 2019, libre de tout contrat depuis son départ de l’Ankaragücü SK, il s’engage pour un an avec le club norvégien du Stabæk Fotball. Le 21 janvier 2022, il paraphe un contrat renouvelable de six mois avec le Raja Club Athletic pour jouer dans son pays pour la première fois.

Abdessamad Badaoui : Né le 24 août 1999 et formé au RCA, le latéral droit du JSS arrive pour remplacer Omar Boutayeb qui a fait le chemin inverse, sachant que le départ de Madkour vers Angers ne sera acté qu’après la fin de la saison.

Abdelmounaim Boutouil : Né le 9 janvier 1998 à Rabat au Maroc, l’international marocain évoluant au poste de défenseur central au SCCM de Mohammédia a rejoint le  RCA sous la forme d’un prêt avec option d’achat obligatoire.

Issu du centre de formation des FAR de Rabat, Boutouil signe pour trois ans chez l’Union Saint-Gilloise en février 2020. Le 5 novembre 2020, il fait son retour au Maroc par la porte du SCCM, club promu en D1 marocaine la même année.

En sélection, il est régulièrement appelé par les entraîneurs Mark Wotte et Patrice Beaumelle en équipe du Maroc olympique en 2018 et 2019.

Mi-janvier 2021, il figure sur la liste définitive de l’équipe du Maroc A’ pour prendre part au championnat d’Afrique, sous les commandes de l’entraîneur Houcine Ammouta. Boutouil joue la totalité des matchs de la CHAN 2021 et forme une charnière défensive en duo avec Soufiane Bouftini. Il finit par remporter la compétition internationale après une victoire face à l’équipe du Mali A’ sur une victoire de 2-0.

Mohamed El Mourabit : Né le 11 septembre 1998 au Maroc, Mourabit débute sa carrière professionnelle lors de la saison 2015/2016, après avoir eu la confiance de l’entraîneur de l’Olympique de Safi à l’époque Aziz El Amri. En Juillet 2020, le joueur signe pour Chabab Mohammedia.

Source link المصدر

زر الذهاب إلى الأعلى