Guerre en UkraineMonde

Au téléphone avec Olaf Scholz, Vladimir Poutine maintient son argument du « nazisme » pour justifier l’offensive russe

Le président russe Vladimir Poutine a insisté ce vendredi auprès du chancelier allemand Olaf Scholz sur « l’idéologie nazie » des forces que la Russie combat en Ukraine, justifiant une nouvelle fois son offensive. « L’attention a été attirée sur la poursuite des violations du droit international humanitaire par les combattants prônant une idéologie nazie et qui utilisent des méthodes terroristes », a indiqué le Kremlin dans un communiqué expliquant la teneur des propos du président russe lors d’un entretien téléphonique avec le  dirigeant allemand.

Il a aussi répété que son offensive, dénoncée par la communauté internationale, visait à protéger la population russophone de l’Est de l’Ukraine. Vladimir Poutine a enfin aussi accusé une nouvelle fois Kiev d’être la cause du blocage de pourparlers de paix. Les autorités russes n’ont cessé de justifier l’assaut sur l’Ukraine par la dérive « néonazie » du pays.

Source link المصدر

زر الذهاب إلى الأعلى